Site internet du Bureau des Congrès de Metz Métropole Site internet du Bureau des Congrès de Metz Métropole

Septembre 2015 - Nicolas Bouzou

Le portrait du mois - SEPTEMBRE 2015

Nicolas Bouzou - économiste et essayiste

Nicolas Bouzou est un économiste et essayiste français. Il est fondateur et dirigeant de Asterès, entreprise parisienne de conseil. Il collabore à de nombreux médias, en France comme à l'étranger. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Le Grand Refoulement (Plon, 2015), Pourquoi la lucidité habite à l'étranger (Lattès, 2015), On entend l'arbre tomber mais pas la forêt pousser (Lattès, 2013). Il est le fondateur du Cercle de Bélem qui regroupe des intellectuels européens.


Pouvez-vous nous décrire votre activité ? nous parleR de vos projets ?

Mon temps se partage en deux. D'une part, je dirige une société de conseil basée à Paris. L'équipe est constituée de 4 personnes et travaille pour des grandes entreprises et des institutions françaises ou étrangères, notamment dans les domaines de l'énergie, de la santé, du transport ou du logement. D'autre part, j'écris des ouvrages et des articles pour la presse et je voyage beaucoup.


Quel est Votre lien avec Metz Métropole ?

Il est professionnel et affectif. Metz est une ville particulière pour un économiste, avec un patrimoine architectural, culturel et historique très riche et pas assez connu en dépit des efforts de Fernand Braudle, pour moi le plus grand historien du 20ème siècle (il était meusien) avec Georges Duby. C'est aussi une ville frontalière, proche du Luxembourg et de l'Allemagne, ce qui permet de faire des comparaisons malheureuses souvent cruelles avec la capacité qu'ont nos voisins à régler leurs problèmes d'ordre économique.


Que pensez-vous de Metz et de son agglomération ? Ses forces et ses faiblesses ?

Ses forces tiennent, comme je l'évoquais, dans son patrimoine. Sa faiblesse est liée à une gouvernance économique et un état d'esprit général qui n'ont pas permis ces dernières années de faire fructifier suffisamment ce patrimoine. La région n'a pas réussi à s'émanciper de son passé industriel comme a réussi à le faire le nord de l'Angleterre par exemple, aujourd'hui en pleine renaissance.


Vous êtes Ambassadeur de Metz Métropole vivant à paris. comment imaginez-vous votre rôle ?

Contribuer à combler le déficit de notoriété injuste qui frappe Metz. Je suis étonnée de voir qu'on encense de façon excessive un certain nombre de villes françaises moyennement intéressantes et en oubliant d'autres. Cela est peut-être de la faute des Lorrains. Ne seraient-ils pas trop modestes ou fatalistes ?