Site internet du Bureau des Congrès de Metz Métropole

mai 2018 - Hocine Chabira

Le portrait du mois - mai 2018

Hocine Chabira - directeur du festival Passages

 
Né à Thionville en 1972, il fait ses études d'abord à Nancy puis à Metz, où il a été licencié en Arts du Spectacle. Il a travaillé de 1993 à 2000 au Crous de Nancy-Metz où il a participé au développement de l'action culturelle en programmant des spectacles, des concerts, un cinéma en direction des étudiants de l'académie.
Il a ensuite mis en scène des spectacles au sein de différentes compagnies lorraines (Azimut, La Chose Publique). Après une étape au FRAC Lorraine, dont il a été administrateur, il a également dirigé le festival Renaissance de Bar-le-Duc, de 2009 à 2014, avant de rejoindre l'équipe de Passages, en 2015.
 

Pouvez-vous nous décrire votre activité ? nous parleR de vos projets ?

Je dirige l'association Passages depuis 2 ans maintenant, une association installée dans des bureaux aux Trinitaires et qui organise chaque année un festival : les années paires on peut découvrir les Écoles de Passages, festival international de la jeune création, et les années impaires Passages, le festival qui relie les mondes.
Je dirige également un projet européen Interreg apprlé Bérénice qui développe un réseau d'acteurs culturels et sociaux de lutte contre les discriminations.
Passages est présent à Metz tout au long de l'année grâce à la mise en place de différents ateliers ouverts à la population de la Métropole et par une programmation d'évènements ponctuels en dehors des temps de festival.
 

Quel est Votre lien avec Metz Métropole ?

Un lien professionnel d'abord, avec les structures financées par la collectivité avec lesquelles nous travaillons régulièrement comme le Conservatoire et l'ESAL, qui seront présents cette année aux Écoles de Passages, mais aussi l'Opéra-Théâtre, le Centre Pompidou-Metz ou le Musée de la Cour d'Or avec lesquels nous collaborons régulièrement.
Un lien affectif ensuite car je suis très attaché à ce territoire, je suis né à Thionville, et Metz a toujours été la grande et belle ville de toutes mes sorties de jeune adulte.




Que pensez-vous de Metz et de son agglomération ? Ses forces et ses faiblesses ?

J'aime beaucoup ce territoire qui va de La Maxe à Marieulles ou de Laquenexy à Vernéville, j'y ai de la famille, je le traverse régulièrement, je m'y balade. Je pense que nous pouvons encore faire plus pour développer un sentiment d'appartenance à un seul et même territoire et la culture doit y jouer un rôle.
 

Vous êtes Ambassadeur de Metz Métropole. comment imaginez-vous votre rôle ?

Un porte parole, un passeur, un guide, un vendeur, un promoteur de Metz Métropole, un peu tout celà à la fois dans le cadre de ma vie personnelle et professionnelle.


Et enfin, Metz Métropole en 1 mot ?

Harmonie !