Site internet du Bureau des Congrès de Metz Métropole

Avril 2016 - Christophe Mahieu

Le portrait du mois - AVRIL 2016

Christophe Mahieu - Directeur Général du Républicain Lorrain

Né à Reims, Christophe Mahieu a vécu toute son enfance et une partie de sa scolarité en Normandie. Diplômé en gestion des entreprises, il démarre ensuite sa carrière professionnelle à Paris chez KPMG.
Intéressé depuis toujours par le secteur de la presse, il saisi l'opportunité d'être embauché à Dijon en Bourgogne au journal le Bien Public.
En 2010, il est nommé Directeur Général du Bien Public et du Journal de Saône-et-Loire.
En juillet 2014, il rejoint la Lorraine pour reprendre la direction générale du Républicain Lorrain, de l'Est Républicain et de Vosges Matin à la suite du départ en retraite de M.Wicker, son prédécesseur.

Pouvez-vous nous présenter votre activité et vos projets à venir ?
Chaque jour, Le Républicain Lorrain réalise, imprime et diffuse 7 éditions locales en Moselle et en Meurthe et Moselle Nord.
 
L'entreprise a son siège à Woippy mais dispose également de nombreuses agences locales disséminées sur toute sa zone de diffusion. Le Républicain Lorrain a un effectif d'environ 500 salariés mais s'appuie également sur un réseau de 750 correspondants locaux de presse et près de 1 000 porteurs indépendants qui assurent la distribution du journal dans la boîte aux lettres de nos abonnés avant 7 heures pour garantir chaque matin le sacro-saint rendez-vous du petit déjeuner avec le journal.
 
Premier média de Moselle, les études nous créditent d'une audience de 454 000 lecteurs moyens par jour. L'entreprise fait partie d'une association de titres de presse quotidienne régionale qui regroupe de nombreux journaux de l'Est de la France (DNA, l'Alsace, Le Bien Public, Le Journal de Saône-et-Loire, le Progrès et le Dauphiné Libéré). L'ensemble de ces journaux représente une diffusion quotidienne de près d'1,1 million d'exemplaires payés.
                 
Pour répondre aux nouveaux modes de consommation de l'information, notre journal se développe également fortement sur le web au travers de son site internet mis à jour tout au long de la journée et de son application mobile téléchargeable gratuitement. Pour donner un ordre de grandeur, les trois journaux Est Républicain, Républicain Lorrain et Vosges Matin représentent une audience numérique de 1,8 million de pages vues par jour et 466 000 visites web par jour.
 
L'entreprise édite également d'autres publications tels que le gratuit d'information commerciale Mag+, le gratuit d'annonces immobilières Offre habitat, des livres régionaux et également le Grand Est Magazine, publication diffusée sur l'ensemble de la grande région Alsace Lorraine Champagne Ardenne.
 
Elle a également un savoir-faire reconnu en matière  d'événementiels au travers de sa  marque Imaginacom.

Quel est votre lien avec Metz Métropole ?
En tant que média local, le Républicain Lorrain entretient bien évidemment une relation de forte proximité avec Metz Métropole.
Nos journalistes suivent chaque jour au plus près l'actualité de la région et de Metz Métropole.
Nous avons un rôle d'information, d'alerte, de sensibilisation mais aussi de valorisation des belles initiatives et innovations de notre territoire local.
 
Que pensez-vous de Metz et de son agglomération ? Ses forces et ses faiblesses ?

Arrivé depuis bientôt deux ans en Lorraine, la découverte de la ville de Metz a été pour moi une très bonne surprise qui a rapidement tordu le cou aux clichés gris et sibériens encore parfois présents dans l'inconscient collectif français. Ville d'histoire et d'une grande diversité architecturale, Metz Métropole jouit également d'une position géographique stratégique remarquable au carrefour de l'Europe et au milieu de la nouvelle grande région.
Ville jardin, c'est une cité où il fait bon vivre avec des habitants chaleureux et accueillants.
Sa grande faiblesse est finalement avant tout son déficit d'image totalement infondé et ce petit complexe d'infériorité qui rend souvent les mosellans très timorés quand il s'agit de valoriser et faire savoir les atouts de leur territoire à des interlocuteurs d'autres régions.


©Alexandre Marchi
 
En tant qu'Ambassadeur de Metz Métropole, comment imaginez-vous votre rôle ?
À titre personnel, je n'hésite jamais à vanter la beauté et la qualité de vie de Metz Métropole à mes amis et connaissances de toute la France pour leur donner envie de découvrir Metz et la Lorraine.
En tant que média, Le Républicain Lorrain est un support idéal pour faire découvrir à nos lecteurs les trésors, les atouts et les personnalités hors du commun de notre territoire que ce soit dans le domaine du patrimoine, de la culture, de l'économie ou de l'innovation.
Les liens de proximité entretenus avec les autres journaux de Lorraine, avec ceux de la Région Grand Est et ceux de notre association de titres nous permettent régulièrement de donner une diffusion encore plus large à nos articles traitant de l'actualité de Metz Métropole.
Au travers du web, nous cultivons également des liens très forts avec les nombreux mosellans qui se sont expatriés dans d'autres régions françaises et qui nous suivent sur les réseaux sociaux.
Pour toutes ces raisons, nous nous considérons comme de véritables ambassadeurs au quotidien.
 
Metz Métropole en 1 mot ?
Attractivité